Temps liturgiques

La liturgie nous fait vivre la venue du Christ sur la terre, son action pour le salut des hommes.
Deux grands pôles : l'INCARNATION (Dieu fait homme : le mystère de Noël) et la REDEMPTION (Jésus meurt sur la croix et ressuscite : le mystère de Pâques).


Année liturgique

L’année liturgique propose aux chrétiens de revivre l’ensemble de l’histoire du salut et de la vie du Christ, au cours d’une année.

Elle commence le 1er dimanche de l’Avent quatre semaines avant Noël. Elle s’achève avec le dimanche du Christ roi (un des derniers dimanches du mois de novembre).

Elle se divise en plusieurs périodes :

Temps de l’Avent (4 semaines)
Temps de Noël et de l’Épiphanie, de la fête de
Noël au baptême du Christ
Le temps ordinaire débute au baptême du Christ.
Temps du Carême commence le mercredi des
Cendres
Temps pascal de Pâques à la Pentecôte à la
Pentecôte
Suite du temps ordinaire jusqu’à la fin de l’année liturgique, c’est-à-dire le dimanche du Christ roi

L’année liturgique reprend les événements principaux de la vie du Christ : sa naissance (Noël) sa mort et sa résurrection (Pâques), le don de l’Esprit (Pentecôte). Elle invite les chrétiens à accueillir Dieu dans leur vie et à rester tendus vers la venue du Royaume. Elle déploie sur une année, ce que nous affirmons à chaque messe : "Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta Résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire"

"Dans la joie de la fête": dans le christianisme on peut dire que les fêtes se succèdent..., éditorial de Mgr André Dupleix, directeur du Service national du Catéchuménat, in Chercheurs de Dieu n° 151, septembre 2004.






  


    L’Avent, un temps pour se préparer à accueillir JESUS CHRIST, le Messie tant attendu.

La couleur liturgique est le violet, couleur de conversion et de pénitence. L’Avent, temps de l'éveil...  

ETRE VEILLEUR, c'est croire que les ténèbres feront place au grand jour.

ETRE VEILLEUR, c'est comme nous y invite l'Apôtre Paul, nous revêtir pour le combat de la lumière, et sortir de notre sommeil !  

                                                                        FAISONS PLACE à CELUI QUI VIENT

Nous ne savons ni le jour ni l'heure. Il est déjà là, il est venu, il reviendra..

Une nouvelle année liturgique s'ouvre...            


le 8 décembre

Fête de l'Immaculée Conception
de la Vierge Marie






Tu es toute belle, ô Marie
Tu es toute pure, ô Marie
Et bénie plus que toutes les femmes


           
                                          N O Ë L                                      

LE PEUPLE QUI MARCHAIT DANS LES TENEBRES a vu se lever une grande lumière ;
 Oui ! un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; Merveilleux-Conseiller, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix."
                                                                                                                         Isaïe (9,1-6)

 LA NATIVITE  

 NAISSANCE DE JESUS

Seigneur, tu as fait resplendir cette Nuit très sainte des clartés de la vraie lumière






EPIPHANIE DU SEIGNEUR
"Nous avons vu se lever son étoile"

DEBOUT JERUSALEM  ! elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi.
Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore.
                                                                                                                    Isaïe 60,1-6






PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE
le 2 février


Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Il venaient aussi présenter en offrande le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.
Or, il y avait à Jérusalem, un homme appelé Syméon. C'était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d'Israël, et l'Esprit Saint était sur lui. L'Esprit lui avait révélé qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie du Seigneur. Poussé par l'Esprit, Séméon vint au Temple. Les parents y entraient avec l'enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient.
 Syméon prit l'enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant: "Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s'en aller dans la paix, selon ta parole, car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d'Israël ton peuple".



TEMPS ORDINAIRE



LE CARÊME
"Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre...."  (Luc 4,4-5)
Le temps du Carême durant 40 jours comme Jésus qui a passé 40 jours au désert...
un chemin à parcourir qui nous mènera à la grande Fête pascale...



           

Ce temps nous rappelle les quarante jours du Christ au désert mais aussi les quarante années que le peuple juif passa en exil avant d’entrer sur la Terre promise. Durant ce temps l’Église nous invite à nous préparer à la grande fête de Pâques qui commémore la Résurrection du Christ, venu libérer tous les hommes du poids de leurs entraves et proposer l’amour à tous.

Si on vit bien le Carême, on doit obtenir une authentique et profonde conversion personnelle, et nous préparer de cette manière à la plus grande fête de l’année : le dimanche de la Résurrection du Seigneur.

                                                                                   



LA PASSION ET LA MORT DE JESUS



 

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3,16).

Voici le bois de la Croix, qui a porté le salut du monde
Ses dernières paroles : J’ai soif… (Jésus a soif de notre amour…) (Jean 19,28)
Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font … (Luc 23,34)
A Jean (et à chacun de nous…) Voici ta mère… (Jean 19,25)
Il était presque midi ; l’obscurité se fit dans tout le pays jusqu’à trois heures. Jésus poussa un grand cri : « Père, entre tes mains je remets mon esprit ». Et il expira. (Luc 23,44)
Face au déchainement du mal qui frappe notre monde et nos vies, se tient le Christ crucifié. Il n’explique pas la Croix, il la porte ! Dieu est innocent du mal mais il veut le traverser avec nous.


LA FETE DE PAQUES



Alleluia ! le Christ est ressuscité !



Jésus lui dit alors : Marie ! Elle se tourne vers lui et lui dit : Rabbouni ! ce qui veut dire, Maître. Jésus reprend, cesse de me tenir, je ne suis pas encore monté vers le Père, va plutôt trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.
Marie Madeleine s'en va donc annoncer aux disciples : j'ai vu le Seigneur, et voilà ce qu'il m'a dit : " Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu."  (Jean 20,16)





Nous Te rendons grâce Seigneur pour Ta Résurrection.
Tu es présent dans nos vies,
aux jours de joie et aux jours de douleur.

Nous croyons que tu es le Chemin, la Vérité.
Nous croyons que tu nous donnes la vie éternelle

Nous croyons que tu veux nous donner la vie et la joie en abondance.
Nous voulons Te dire notre merci.
pour le don de Ton amour qui nous sauve.




L'ASCENSION



Jésus dit aux onze : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création.»
«Vous allez recevoir une force, celle du Saint Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.
Après ces paroles, ils le virent s'élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. Voici quedeux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : "Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel.


           
  



LA PENTECÔTE
   



 
La Pentecôte est un événement historique considérable, un véritable big-bang qui s'est produit le premier jour de la semaine donc un dimanche - au Cénacle à Jérusalem, en l'an 30 ou 33 de notre ère, 50 jours après la Résurrection du Seigneur, 10 jours après son Ascension.

Écoutons les ACTES DES APÔTRES au ch 2, 1-10 (Lecture du Dimanche de la Pentecôte).

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, réunis au Cénacle pour la prière, dans une communion profonde, et un même amour du Seigneur.
Quand tout à coup, vient du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent. Dans la Bible, le vent fort annonce toujours la présence de Dieu. Il est signe de théophanie.
Et ils virent apparaître comme des langues de feu.
Le Feu symbolise la présence de Dieu, car Dieu est un FEU DÉVORANT (Dt4,24 et 9,3 - He 12,29) et la puissance de son Amour.
La Pentecôte accomplit les promesses de Dieu : L'Esprit-Saint est donné à tous. L'Église tout entière - comme chaque chrétien lors de son baptême - est marquée du sceau indélébile de l'Esprit-Saint.

Sortant aussitôt du Cénacle, Pierre, debout avec les Onze, parle en tant que chef du groupe apostolique et s'avance en tête. Il s'adresse aux Juifs venus de toute la diaspora à Jérusalem pour la Pentecôte, et prononce le premier Credo de l'Église (2, 14-41).

"Le jour même (de la Pentecôte), Pierre baptisa 3000 âmes et le lendemain 5000 ! " (Ac 2, 41 et 4,4).




Crainte de Dieu, piété, science, force, conseil, intelligence, et sagesse
sont les 7 dons de l'Esprit Saint


LES FRUITS DE L'ESPRIT SAINT :
LA VERITE   LA PAIX  L'AMOUR     LA JOIE    LA FORCE
    LA DOUCEUR    LA BONTE    LA PATIENCE    LA VRAIE LIBERTE    LA GENEROSITE.....



 
FETE DE LA SAINTE TRINITE

img 


Nous t'ADORONS, PERE, FILS et SAINT ESPRIT

O mon Dieu, Trinité que j'adore aidez-moi à m'oublier entièrement pour m'établir en vous, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l'éternité. Que rien ne puisse troubler ma paix, ni me faire sortir de vous, ô mon Immuable, mais que chaque minute m'emporte plus loin dans la profondeur de votre Mystère. Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel, votre demeure aimée et le lieu de votre repos. Que je ne Vous y laisse jamais seul, mais que je sois là tout entière, tout éveillée en ma foi, toute adorante, toute livrée à votre Action créatrice.

Extraits de la Prière de la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité


  FETE DU SAINT SACREMENT
du CORPS ET DU SANG DU CHRIST
le dimanche ... juin



img 
 
Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je lui donnerai, c'est ma chair, pour la vie du monde. Jean 6,51
A la consécration, Notre Seigneur Jésus-Christ se rend réellement présent parmi nous dans l’hostie, en Corps, en Ame, en Divinité, en Esprit.
Nous recevons le Corps glorieux du Christ ressuscité avec sa puissance de résurrection.
Le Pain eucharistique que nous recevons est la chair immaculée du Fils. Dans l'Eucharistie, notre Dieu a manifesté la forme extrême de l'amour. L'Eucharistie est le centre et le sommet de la vie de l'Église. Jean-Paul II.

Quand je communie, j’ai Jésus dans mon cœur, mais moi aussi je suis dans le cœur de Jésus (Christian, 3 ans)
Soeur Emmanuelle partit à l’âge de la retraite s’occuper des chiffonniers du Caire. Elle témoignait récemment, âgée de 89 ans :
Voyez-vous, ma Source, depuis l’âge de douze ans, c’est la communion quotidienne. C’est la relation la plus intime, la plus profonde, avec Jésus présent dans l’Hostie. De sorte que tous les jours, j’y allais à la messe. Ce n’était pas facile, parce qu’il faisait noir. Il fallait que je descende, il y avait les chiens.
Je participais à l’Eucharistie, je recevais Jésus, je me remplissais de force, de joie, d’amour.



Venez vous abreuver à la source cachée, venez vous reposer sur le Cœur du Bien-Aimé ! (Edith Stein)
Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. (Matthieu 2816-20)
L'adoration n'est pas un luxe, mais une priorité (Benoît XVI)


FÊTE DU SACRE COEUR DE JESUS
Fête qui nous invite à contempler le coeur de Dieu



Jésus apparaît à  Sainte Marguerite Marie ( 1647-1690) à Paray le Monial (Saône et Loire).

Jésus lui dit :  (extraits)

"Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes et qui reçoit tant  d' ingratitudes…

Sainte Marguerite-Marie :

Jésus-Christ se présenta à moi, tout éclatant de gloire avec ses cinq plaies, brillantes comme cinq soleils. Il me découvrit son  cœur, qui était la vive source de ces flammes. Ce divin Cœur me fut présenté environné d’une couronne d’épines, qui signifiait les piqûres de nos péchés.

Jésus :

"Je brûle du désir d'être aimé."

Si tu crois, tu verras la puissance de mon Cœur…                               


PRIERE AU CŒUR DE JESUS


Jésus, donne-moi une telle confiance en toi, que jamais je n'hésite à venir puiser l'eau vive dans ton Coeur divin. Qe ton Esprit me fasse découvrir les richesses insondables de ton Coeur.


TEMPS ORDINAIRE


le 15 août
l'ASSOMPTION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE




Toutes les générations me diront Bienheureuse ! 

Marie, douce lumière

 Splendeur du Père

Temple de l’Esprit

Guide-nous vers Jésus et vers Père

Mère des pauvres et des tout-petits 

Toutes les générations me diront Bienheureuses





8 SEPTEMBRE
 NATIVITE DE LA VIERGE MARIE


Soyons dans  la joie en fêtant la naissance de la Vierge Marie :
par elle nous est venu le Soleil de justice, le Christ notre Dieu.

8 septembre à Lyon 
Comme chaque année, à l’occasion de la fête de la naissance de la Vierge Marie, le 8 septembre est l’occasion d’une rencontre entre autorités civiles et religieuses. A Fourvière…
Un peu d’histoire
La peste sévissait dans la région lyonnaise du 16è au 17è siècle. Elle frappa de nombreuses fois en moins de cent ans.
"Aussi le 12 mars 1643, rue de la Poulaillerie, dans l’Hôtel de la Couronne (actuel musée de l’imprimerie),  les Echevins décidèrent d’avoir recours à la Vierge Marie.
... Nos Echevins s’engagèrent à élever deux statues de la Vierge, l’une sur la place des changes, l’autre sur la pile du pont de Saône.
 Enfin ils firent voeu pour eux et pour leurs successeurs, d’aller... "toutes les fêtes de la nativité de Notre Dame qui est le huitième jour de septembre, , en la chapelle de Fourvière pour  la messe, et prier la Vierge et lui offrir en forme d’hommage et reconnaissance, la quantité de sept livres de cire blanche en cierges  et un écu d’or ...  pour  recevoir la protection de la ville de Lyon..."

A partir du voeu de 1643, la peste disparut totalement et définitivement de la région lyonnaise, alors qu’en 1720 elle faisait encore plus de 100000 victimes à Marseille, Aix-en-Provence et Toulon.
Dès les semaines qui suivirent le voeu de leurs Echevins, la confiance des Lyonnais en leur protectrice devint absolue.
La Révolution française prononça la dissolution du chapitre de Fourvière et la vente des bâtiments. En 1805, le 8 septembre 1843, l’archevêque de Lyon Mgr de Bonald renouvela le voeu des Echevins prononcé deux siècles plus tôt.
La messe du vœu des  échevins a lieu tous les ans le 8 septembre, à la Basilique de Fourvière avec le Maire de Lyon, les conseillers municipaux.
Après la messe a lieu la bénédiction de la ville par le Cardinal.

14 septembre

La Croix Glorieuse



Par ta Croix, Seigneur, tu nous donnes la vie.
"Quand j'aurai été élevé de terre, dit le Seigneur, j'attirerai à moi tous les hommes." (Jean 12,32)

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il nous a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. (Jean 3,13-17)


15 septembre
Notre Dame des douleurs


La pensée de Marie au pied de la Croix a aidé beaucoup de chrétiens à trouver un sens à leurs souffrances et à les assumer dans l'espérance d'une résurrection glorieuse.
PRES DE LA CROIX de Jésus se tenait sa mère, avec la soeur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus voyant sa mère, et près d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : "Femme, voici ton fils." Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. (Jean 19,25-17)




TEMPS ORDINAIRE

le 1er novembre
FÊTE DE LA TOUSSAINT

La fête de la Toussaint témoigne de l'espérance chrétienne devant la mort. Elle atteste qu'à la fin de notre existence terrestre la vie n'est pas détruite, elle est transformée. C'est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel. Chaque personne est appelée à ressusciter un jour avec le Christ et à  être associée à sa résurrection. La Toussaint est la fête joyeuse de la victoire du Christ.

LA TOUSSAINT est la fête de tous les saints, de tous ceux qui sont admis à partager le bonheur de Dieu. Grands saints et saints anonymes qui ont entendu le message des béatitudes et y ont répondu. C'est la fête de la grande foule des saints.
Les saints contemplent la face de Dieu et jouissent pleinement de cette vision.
     


TEMPS ORDINAIRE


FÊTE DU CHRIST ROI  DE L'UNIVERS

"QUE TON REGNE VIENNE"



"Je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité."

En cette fête du Christ Roi, contemplons Jésus sur le bois de la croix, dans sa gloire et sa majesté.

Jusqu'au bout,  Serviteur de l'amour de Dieu, Jésus nous invite à servir nos frères, comme lui, par amour.

Recevons de son Eucharistie la grâce et la force de faire grandir son Royaume.

L'Eglise en fête acclame au nom de toute la création, 

son Seigneur, comme elle le fera encore et toujours jusqu'à son retour,

Lui Jésus-Christ, Roi de Gloire et de l'univers, Seigneur des seigneurs, 

vainqueur du mal et de la mort.

Seigneur Jésus, Roi de l’univers, élevé dans la gloire au-dessus de tout, Tu t’es assis sur le trône royal que le Père t’avait préparé. Tu a reçu de lui tout pouvoir sur les nations. Rassemble tous les peuples du monde dans le peuple bien-aimé de Dieu, et que toute la terre acclame ton Père et notre Père. Amen.